Rencontre avec Nutritionniste : Sofia EL MEKNASSI

Omega 3 et sport!
Les acides gras omégas 3 constituent une famille d’acides gras essentiels. Elles regroupent des
acides gras indispensables, c’est-à-dire nécessaires au développement et au bon
fonctionnement du corps humain, mais que notre corps ne sait pas fabriquer mais qui
peuvent être fabriqués à partir de leur précurseur s’il est apporté par l’alimentation.

Pourquoi consommer des omégas3 ?

Les omégas 3 sont des composants structuraux fondamentaux des membranes cellulaires et
qu’ils participent ainsi à la solidité de ces membranes, donc des cellules, qu’ils ont des effets
cardioprotections, antidépresseurs et anti-inflammatoire, qu’ils interviennent dans la
réponse immunitaire, dans le maintien des fonctions cognitives, il est clair qu’ils possèdent
un certain nombre de fonctions particulièrement intéressantes et bénéfiques pour le sportif.

Un statut optimal en omégas 3 chez le sportif va donc favoriser une optimisation de son état
général et mental, et donc, par voie de conséquence, contribuer à de meilleures
performances sportives et peut- être minimiser le risque de blessure du fait de son
implication sur la structure des membranes cellulaires.

  • Ils ont aussi des effets de régénération sur le métabolisme des protéines des
    muscles, seraient donc intéressants pour les sportifs souhaitant accroitre leur masse
    musculaire.
  • Ils diminuent le stockage des lipides dans les cellules graisseuses, ce qui favorise
    l’utilisation de ces acides gras par les muscles.
  • Ils peuvent s’avérer judicieuse lors d’un entraînement intensif ou en période
    précompétitive pour stimuler l’action du système immunitaire.

Quels sont les apports nutritionnels conseillés ?
Les ANC (apports nutritionnels conseillés) sont de 2g/j chez l’homme adulte et 1.6 g/j chez la
femme adulte. Ces recommandations augmentent avec l’âge. Pour avoir l’équivalent en
poisson gras, manger 2 à 3 fois par semaine 250g de poissons gras riche en oméga 3.
Où trouver les omégas 3 ?

  • Les poissons gras (maquereau, saumon, thon rouge, sardines…)
  • Les graines de chia, les graines de lin
  • Huile de lin, huile de colza, huile de noix
  • Noix de Grenoble
Vous avez aimé cet article? Laissez nous vos commentaires ci-dessous en utilisant votre Facebook

Comments are closed.

Translate »